Burn-out sexuel: quand trop de sexe tue le sexe

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Avoir des relations sexuelles avec son partenaire peut être le signe d’une vie sexuelle épanouie. Mais pas uniquement ! Des relations sexuelles trop fréquentes peuvent aussi être très mal vécues par l’un des partenaires.

Ce dernier pourrait avoir l’impression de vivre avec un assoiffé de sexe et n’en sera pas forcément heureux. À un rythme soutenu, ce plaisir charnel pourrait donc être lassant pour l’un ou même pour les deux.

Ceci pourrait bien impacter négativement sur la libido sexuelle des partenaires.

Burn-out sexuel: quand trop de sexe tue le sexe

Le sexe vu par les hommes et les femmes

Certains hommes considèrent le sexe comme un moment de plaisir partagé avec leurs conjointes. D’autres par contre utiliseront le sexe comme pour évacuer leurs émotions négatives.

Comme sur un effet de pulsion, l’homme qui se retrouve dans cette situation voudra en réalité se défouler pour oublier son mal-être.

Une autre partie de la gent masculine pourrait voir à travers le sexe un moyen de prouver son attachement et son amour à l’autre sans utiliser des mots.

Que ce soit donc pour exprimer leurs frustrations, leur colère ou une affection, les hommes savent bien comment faire usage du sexe.

Pour les femmes, le plaisir charnel est quelque chose de plus romantique. C’est pourquoi certaines d’entre elles ont tendance à idéaliser la manière dont devrait se dérouler l’acte sexuel.

Elles pourraient être profondément déçues si cela ne se passe pas comme dans leurs rêves.

Avec un homme qui fait l’amour uniquement pour faire passer ses pulsions, la femme peut rapidement se sentir comme un vulgaire objet, une simple échappatoire et perdre toute envie de sexe.

Burn-out sexuel : quand trop de sexe freine la libido des partenaires

Bon nombre de couples qui pratiquent une activité sexuelle à un rythme effréné le font pour régler des problèmes internes. Ils considèrent aussi cela comme un moyen de maintenir leur flamme toujours allumée.

Pourtant, plusieurs expérimentations ont montré qu’abuser des relations sexuelles n’a pas forcément un effet positif sur la vie des couples. Au contraire, cela pourrait entraîner une baisse de la libido. L’un ou l’autre finira par se lasser.

De plus, si un des partenaires commence à ressentir cela comme une contrainte seulement parce qu’il veut satisfaire son conjoint, cela pourrait supprimer toute envie en lui.

Le burn-out sexuel survient aussi lorsque la femme ou même l’homme a l’impression de sentir violer, surtout s’il ou elle n’a pas donné son consentement pour l’acte. Faire l’amour tout le temps peut entraîner donc une baisse du plaisir et du bonheur ressentis.

Que faire pour éviter de tomber dans l’excès ?

Étant donné que l’excès peut faire baisser le désir, il vaut mieux trouver le juste milieu. C’est-à-dire ne pas faire l’amour seulement parce que l’on s’ennuie ou pour satisfaire des pulsions égoïstes. Le mieux à faire est d’attendre d’être propulsé par le plaisir.

Ce n’est que de cette manière que chaque partenaire pourra y trouver son compte. Si ce sont par exemple les conflits qui mènent les partenaires à vouloir trouver dans le sexe une échappatoire, il y a de meilleures options.

Communiquer et essayer de comprendre les opinions de l’autre par exemple peut aider à avancer et garder la flamme sexuelle intacte.

Pour les couples qui veulent retrouver leur libido des premiers jours sans tomber dans l’excès, il leur faudrait d’abord créer un climat de paix et d’attirance dans le foyer.


Lisez aussi:

Burn-out : et si vous aviez abusé des plaisirs charnels?

Calvitie: est-ce que la masturbation vous rend chauve?