Calvitie: est-ce que la masturbation vous rend chauve?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



La calvitie est un phénomène qui touche de plus en plus de personnes dans la société actuelle. Il s’agit d’un problème majeur qui nécessite une attention particulière pour en comprendre le sens ainsi que les probables causes.

Le présent article abordera dans un premier temps ce que c’est que la calvitie. Il présentera ensuite la masturbation comme cause ou non de la calvitie.

Calvitie: est-ce que la masturbation vous rend chauve?

Qu’est-ce que la calvitie ?

La calvitie est une pathologie qui se distingue par la perte progressive des cheveux sur le cuir chevelu. Elle peut être partielle ou totale. Dans le jargon médical, le terme alopécie désigne la calvitie. Il en existe 7 formes. Il s’agit de :

  • La calvitie androgénétique
  • La calvitie héréditaire
  • La calvitie précoce
  • La calvitie diffuse
  • La calvitie saisonnière
  • La calvitie de traction
  • La calvitie de naissance.

Chez l’homme, les cheveux suivent un cycle immuable scindé en trois principales phases. La première phase est la phase anagène qui consiste en la pousse du cheveu. Ensuite vient la phase catagène au cours de laquelle le cheveu qui a poussé est au repos.

Le cycle s’achève par la phase télogène au cours de laquelle le cheveu meurt et tombe. Le cycle ainsi décrit a une durée moyenne d’un à quatre ans.

Le phénomène de la calvitie résulte de l’hyperactivité de l’enzyme 5alpharéductase qui accélère le cycle des cheveux (cycle pileux). Cette accélération réduit considérablement la durée du cycle qui passe entre trois à six mois en moyenne.

Ceci épuise les potentialités de régénérescence du bulbe du cheveu qui vieillit prématurément jusqu’à la limite ou le cheveu ne repousse plus.

Masturbation : cause ou non de la calvitie.

Les études sur la relation probable entre la masturbation et la calvitie ont été majoritairement effectuées chez les hommes.

En effet, la seule hormone sexuelle qui influence significativement les cheveux est la testostérone, l’hormone sexuelle masculine.

Plusieurs théories explicatives existent sur les mécanismes par lesquelles la masturbation serait à l’origine de la calvitie. Cependant, très peu d’entre elles sont basées sur des preuves scientifiques.

La science reproductive a démontré que l’activité sexuelle chez un individu entraîne une forte sécrétion d’hormones sexuelles (notamment la testostérone). Ceci est valable pour les rapports sexuels et pour la masturbation.

En effet, après l’éjaculation, l’organisme libère de l’ocytocine dans le sang. Cette hormone déclenche grâce à l’enzyme 5alpharéductase, la conversion de la testostérone en androgène DHT (DiHydroTestostérone) dans la prostate et les testicules.

La DHT attaque les follicules sensibles des cheveux et peut conduire à une destruction de ces dernières. Ainsi, la masturbation fréquente élève le taux de testostérone qui peut être transformé en DHT.

Cette hormone pourrait avoir un effet alopécique sur les cheveux. Toutefois chez certaines personnes, les follicules capillaires sont peu ou pas sensibles à l’action de la DHT ce qui les rend moins exposés au risque de calvitie dû à la masturbation.

En définitive, la calvitie est une pathologie qui peut être due à des facteurs multiples dépendants de sa typologie. La calvitie androgène est généralement causée par une grande fréquence d’activité sexuelle telle que la masturbation.

Néanmoins, elle n’est pas systématique, car des prédispositions physiologiques peuvent en épargner certaines personnes.


Lisez aussi:

Burn-out sexuel: quand trop de sexe tue le sexe

Comment durer longtemps au lit sans médicament ?