Infertilité chez l’homme: quelle solution rapide ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



La qualité du sperme est souvent responsable de l’infertilité masculine. Pour achever le parcours de la fécondation, il est indispensable que le sperme ne contienne pas trop de spermatozoïdes anormaux.

Malheureusement, plusieurs types d’anomalies peuvent se former. On parle d’infertilité quand la quantité de spermatozoïdes normaux est insuffisante pour permettre une fécondation.

Le spermogramme est l’examen pour établir la défectuosité du sperme. Il s’agit d’une analyse de l’éjaculat qui permet de connaître l’état des spermatozoïdes. Si l’infertilité est établie, plusieurs solutions existent pour résoudre ou contourner le problème.

Infertilité chez l’homme: quelle solution rapide ?

Booster la fertilité de l’homme de façon naturelle

Ici, la solution proposée à l’infertilité masculine est de changer vos habitudes. Par exemple :

  • perdre du poids,
  • déstresser,
  • mieux dormir,
  • faire du sport,
  • arrêter de fumer,
  • miser sur une alimentation équilibrée riche en fruits, légumes et oméga 3.

Les compléments alimentaires tels que la vitamine E et la L carnitine permettent aussi de booster la fertilité.

Résoudre l’infertilité rapidement par la chirurgie

Elle a pour but de rétablir la perméabilité des voies génitales. Elle est indiquée en cas de vasectomie et d’obstacles bilatéraux au niveau de l’épididyme.

La varicocèle testiculaire correspond au développement de varices autour des veines entourant les testicules et qui perturbe la formation des spermatozoïdes.

Un traitement chirurgical peut permettre le retour à la fertilité. Il peut être réalisé soit par une incision classique soit par cœlioscopie.

Elle consiste à ligaturer les veines spermatiques dans leur portion haute pour entraîner une involution des veines du cordon. Le traitement chirurgical a 30 à 50 % de retour à la fertilité selon les études pour un taux de complications faible.

Traiter l’infécondité masculine avec des traitements médicaux

  • Pour traiter une infertilité due à des infections de la prostate ou de MST, des antibiotiques seront prescrits
  • Si l’infertilité est due à un dérèglement de structures cérébrales, une prescription d’hormones peut être faite dans l’objectif de restaurer le fonctionnement testiculaire
  • Un traitement hormonal peut être entrepris dans le but d’améliorer la qualité du sperme
  • Des médicaments corticoïdes sont prescrits dans certaines infertilités de cause immunologique avec l’apparition d’anticorps dirigés contre les spermatozoïdes

L’assistance médicale à la procréation (AMP)

Les techniques d’AMP sont souvent la seule voie de recours compte tenu du peu de succès des autres traitements.

  • Une insémination intra-utérine ou insémination artificielle avec le sperme du conjoint : les chances de fécondation sont augmentées, car le sperme est placé dans le col de l’utérus afin d’augmenter les chances de survie des spermatozoïdes.
  • La FIV (fécondation in vitro) : consiste à injecter un spermatozoïde dans l’ovule grâce à une micro pipette. Elle est conseillée en cas d’altération du sperme.
  • La FIV ICSI ou injection intracytoplasmique de spermatozoïdes est une technique pour lutter contre l’infertilité chez l’homme.
    Cette technique vise à évaluer la morphologie des spermatozoïdes et choisir le plus parfait. Ce traitement de fertilité est l’un des plus efficaces aujourd’hui.
  • Don de sperme : dans un cas d’azoospermie, de MST, de maladie génétique, ou lorsque le sperme est de très mauvaise qualité, une des solutions est d’avoir recours au don de sperme.

Conclusion

Les causes de l’infertilité masculine dans la majeure des cas sont impossibles à déterminer. Aujourd’hui, quelle que soit sa forme, elle ne condamne plus le couple à renoncer à l’enfant tant désiré.

En effet, en 2008, 7 423 enfants sont nés grâce à une FIV ICSI d’après les statistiques publiées en 2010.


Lisez aussi:

Impuissance masculine quand on est jeune : solution auto-hypnose

J’ai 30 ans et j’ai un problème d’érection : témoignage