Mal aux testicules après une longue abstinence ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Dès la puberté, le jeune homme est rendu apte à avoir des relations sexuelles en vue de la reproduction. Ses glandes génitales (les testicules) produisent pour la cause, des spermatozoïdes.

Ces derniers sont libérés lorsqu’il y a éjaculation au cours d’une relation sexuelle. Ainsi, en cas d’abstinence sexuelle (absence de rapport sexuel), le liquide s’accumulera dans les testicules.

À la longue, vous aurez non seulement de l’inconfort mais aussi des douleurs au niveau de vos testicules. Comprendre ce mal et le soulager, c’est cela le but de cet article.

Mal aux testicules après une longue abstinence ?

Qu’est-ce qui cause le mal aux testicules après une longue abstinence ?

Contrairement à ce que beaucoup se limitent à croire, ce n’est pas l’absence de relation sexuelle qui crée le mal aux testicules. En réalité, ce qui est à l’origine de ce mal, c’est l’excitation sexuelle qui ne s’est pas soldée par une éjaculation.

Cela est courant lorsque vous avez des pensées érotiques, des attouchements, des flirts, ou même des baisers, sans que tout ceci ne soit suivi d’une libération des testicules de leur contenu.

Pendant ces moments, vous remarquerez de manière bien visible que vous êtes en érection. C’est la conséquence de la vasodilatation, qui elle, vient du désir érotique.

Les testicules étant ennemis de chaleur, vont se sentir alors bien mal avec toute cette pression. En conséquence, vous ressentirez de l’inconfort, voire des douleurs.

Pas de relations sexuelles : comment soulager une douleur aux testicules ?

Si vous souhaitez soulager vos douleurs au niveau de vos testicules après une longue période d’abstinence, trois options se présentent à vous. La première solution, c’est de soulager le mal en repartant à sa source.

Compte tenu du fait que ce soit l’accumulation de sperme qui est à l’origine de cette situation, il vous suffira alors de libérer le trop-plein de sperme accumulé pour vous sentir mieux.

Levez donc votre abstinence sexuelle et offrez-vous un bon moment d’intimité avec votre compagne. Vous êtes libre de choisir la manière, l’essentiel étant d’éjaculer. La deuxième solution est liée à la première.

Elle est indiquée si vous n’avez pas de compagne disponible pour une relation sexuelle. Dans ce cas, masturbez-vous !

Certes, la masturbation est l’objet de beaucoup de polémiques notamment sur le plan social, mais pour le cas présent, c’est une alternative de référence.

D’ailleurs, l’organisme humain est conçu de sorte à favoriser naturellement le bon fonctionnement de l’anatomie génitale.

C’est pour cela, que les rêves érotiques sont fréquents en période de longue abstinence sexuelle. Ces rêves peuvent même conduire jusqu’à l’éjaculation.

Seul ou avec votre partenaire, atteindre l’orgasme devrait vous permettre de soulager votre mal aux testicules. La troisième option, c’est bien entendu le recours médical. Il est le plus indiqué et vient même avant les deux autres.

Cela vous permettra de vous rassurer des causes de votre mal. Si elles sont plus graves que celles qu’elles semblent être, le médecin saura vous indiquer un traitement adéquat.

Pour conclure, il faut simplement dire qu’une trop longue abstinence sexuelle n’est pas toujours indiquée en raison du risque d’avoir mal aux testicules.

D’ailleurs, cette accumulation de liquide séminal au niveau de vos testicules, peut avoir de lourdes conséquences sur votre santé reproductive si des mesures ne sont pas prises à temps pour corriger le tir.


Lisez aussi:

Les effets secondaires du viagra qui vont vous choquer

Mon copain bande mais débande: comment l’aider?