Je suis précoce: que faire ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



L’éjaculation est l’un des événements caractéristiques de l’acte sexuel. Elle consiste fondamentalement pour à l’homme à libérer le sperme au bout d’un certain temps de pénétration.

Si chez certains hommes, l’éjaculation se déroule normalement, chez d’autres par contre, les choses vont différemment. Il n’est donc pas rare de voir des hommes qui au bout d’un temps relativement restreint se mettent à éjaculer.

Si vous vivez une situation pareille, pas de crainte. Lisez cet article pour savoir comment remédier à ce problème.

Je suis précoce: que faire ?

Précoce : à qui s’adresser ?

Si au cours d’un rapport sexuel, vous ne pouvez pas contrôler votre érection ou que vous éjaculez en moins de 3 minutes, sachez que vous souffrez d’une anomalie : la précocité de l’éjaculation.

Ainsi, la conduite à tenir est de contacter premièrement votre médecin traitant.

Ce dernier saura vous donner des solutions ou il vous conseillera des examens si nécessaires : vérification du taux d’hormone thyroïdienne par une prise de sang ou échographie de la prostate.

Selon l’état de la situation, le professionnel peut vous recommander un spécialiste. C’est d’ailleurs ce recours qui est très conseillé dans certains cas. Mais alors, vers quel médecin spécialiste se tourner ?

Si la précocité est anatomique ou physiologique (des problèmes de prostate ou une infection de l’urètre), il est conseillé de voir un urologue.

Le rôle d’un sexologue ou psychothérapeute est d’intervenir sur l’aspect psychologique lors d’un entretien qui consiste à déterminer des angoisses et analyser des évènements qui pourraient impacter votre vie sexuelle.

Il peut aussi proposer des techniques pratiques pour augmenter le plaisir pendant les rapports et retarder l’éjaculation.

Des moyens psychologiques

Il existe des méthodes psychologiques pour lutter contre la précocité dans les couples. Éviter de prendre comme inspiration des images réelles ou mentales trop excitantes.

En effet, plus vous vous habituez à éjaculer, dès que vous êtes excités, moins vous mettez de temps dans vos rapports sexuels. Vous devez consacrer votre vie de tous les jours à réduire le stress.

Si malgré tout, la situation se reproduit, veillez à tout prix éviter qu’un réflexe conditionné se mette en place.

Pendant vos rapports sexuels, ne vous précipitiez pas, allez-y posément. Commencez par détendre l’atmosphère en accomplissant des préliminaires. Rendez votre partenaire plus réceptive et éviter surtout une pénétration trop rapide.

Vous devez faire durer le plaisir, allez plus lentement dans vos gestes comme si vous pensiez qu’à vous. En effet, lorsqu’une femme gagne du plaisir, son partenaire est rassuré et il se déstresse.

Que faire ? Adopter certaines positions sexuelles

Généralement, c’est l’homme qui monte sur sa partenaire avec les bras tendus. Si c’est ce que vous faites, nul doute que vous vous fatiguiez vite. Vous devez vous concentrer sur votre corps et ses sensations en adoptant des positions moins fatigantes.

Vous devez laisser la femme participer à cet exercice et elle doit le faire avec plaisir en jouant le jeu. Allongez-vous sur votre dot et laissez-la monter sur vous. Cela vous permettra de vous relaxer, sentir et gérer ce qui se passe dans votre corps.

Une autre position plus simple consiste aux deux partenaires de s’allonger légèrement sur le côté. Ainsi, l’homme est en partie sur la femme et en partie soutenu par le matelas afin de ne pas reposer totalement son poids sur elle.

Les bassins se touchent mais pas le haut du corps. Ainsi, les deux partenaires peuvent se caresser, se regarder, s’embrasser.


Lisez aussi:

Je suis devenu un homme impuissant: comment faire ?

Quelle solution pour un trouble de l’érection psychologique?